Voilage sur mesure prĂŞt Ă  poser

Le voilage sur mesure prĂŞt Ă  poser, sont souvent la « première peau » d’une tenture ou d’un panneau de rideaux. Tout en transparence, les voiles retiennent la lumière gĂŞnante du soleil et forme un flou pour protĂ©ger l’intimitĂ©. Il existe des voiles imprimĂ©s qui peuvent s’agencer avec un lot ou un autre de tissu. Bien que jolis, ces voiles peuvent assombrir la pièce, mais encore lĂ , tout dĂ©pend de l’effet dĂ©sirĂ© !!!

rideaux voilage
voilage blanc ou de couleur

Les matières pour les voilages

Pour la seconde peau, les tentures et panneaux, chaque tissu offre son avantage. À vous de choisir selon les résultats souhaités.

Le coton a l’avantage de ne pas dĂ©colorer au soleil. Lavable Ă  la machine et sans repassage, le coton ne permet pas autant de facilitĂ© quand vient le temps de confĂ©rer un style. Le coton reste Ă©lĂ©mentaire.

Le satin est un cran au-dessus du coton. Il est Ă  base de coton, auquel on ajoute de la viscose. Son aspect brillant donne de la richesse et de l’opulence. Particulièrement lourd, les rideaux de satin garantissent toujours un beau tombant.

Le velours est intéressant pour ses propriétés insonorisantes. Idéal pour une pièce cinéma-maison, son allure théâtrale jouera le jeu.

Le jacquard est un tissu souple à motif tissé. Communément appelé « tapisserie », ce tissu est également très lourd et peu malléable, mais peut tout même offrir un beau tombant.

Les matières naturelles comme le lin sont des tissus Ă  structure particulière. D’aspect naturel, ces matières se marient Ă  un style sobre et Ă©purĂ©.

voilage transparent sur mesure
un voilage transparent est un choix

Enfin, si le voilage sur mesure prĂŞt Ă  poser, protège de jour, la doublure protège de nuit. La doublure a pour fonction d’ajouter un joli tombant aux rideaux

.En outre elle permet Ă©galement d’Ă©viter la dĂ©coloration solaire du tissu et offre en plus une protection thermique, acoustique et d’occultation. On doit choisir la matière de la doublure en fonction du tissu du rideau. Les deux tissus doivent ĂŞtre compatibles : mĂŞme pouvoir de rĂ©trĂ©cissement, de tombant et d’Ă©paisseur. Il faut aussi tenir compte de la rĂ©action des deux tissus : si c’est l’Ă©lectricitĂ© statique qui prend le dessus, il faut passer au suivant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.